Entre intérêts [Between interests], 2019, mixed techniques, variable dimensions, monographic exhibition by Maëlle Dufour, Laureate Prix Sofam biennale Watch This Space 10, réseau 50° nord, Les Brasseurs, Liège and Iselp, Brussels - © Isabelle Arthuis and Ithier Held

The installation Entre-intérêts deploys in a spatial duality, in the frame of “Watch This Space 10 Biennale”. Before the eyes of various kinds we wander, being observed. In the spotlights, through the darkness of a ruin, under the gazes of bystanders, on a sloping highway… The space in Les Brasseurs reveals itself from the wanderings.

And from being watched, we become the one who observes. Being someone, becoming everyone and anybody, or nobody. Because even the one’s watching merges into the subject of his observation.

Maëlle Dufour waves the concept of interest between source of collective unification and exclusive benefit proper to each. By interlinking two geographically distant places, Entre-intérêts creates an intermediate place where the process of reception-transmission is questioned. Bodies, social roles and mutual observation games are in constant shifting.

Alexandre Rosenzwey

Par l’intermédiaire de son projet Entre intérêts,  Maëlle Dufour transforme l’espace d’accueil de l’ISELP en centrale de surveillance. Elle invite les visiteurs à prendre place sur son dispositif circulaire et à faire face à un écran d’ordinateur. Juchés à près de deux mètres du sol, ils peuvent observer d’autres personnes, d’autres espaces. Cette position de surveillant représente un avantage aussi ludique que voyeur et questionne notre rapport à l’image de soi.

Antenne d’une exposition individuelle éponyme présentée aux Brasseurs, l’installation présentée à l’ISELP occupe deux territoires. En immisçant un lien de surveillance entre Bruxelles et Liège, elle interroge les liens qui sont susceptibles d’unir ou de désunir deux territoires belges, et bouscule le rapport de force entre la capitale et la région.

Mélanie Rainville, curatrice de l’Iselp

The installation Entre-intérêts deploys in a spatial duality, in the frame of “Watch This Space 10 Biennale”. Before the eyes of various kinds we wander, being observed. In the spotlights, through the darkness of a ruin, under the gazes of bystanders, on a sloping highway… The space in Les Brasseurs reveals itself from the wanderings.

And from being watched, we become the one who observes. Being someone, becoming everyone and anybody, or nobody. Because even the one’s watching merges into the subject of his observation.

Maëlle Dufour waves the concept of interest between source of collective unification and exclusive benefit proper to each. By interlinking two geographically distant places, Entre-intérêts creates an intermediate place where the process of reception-transmission is questioned. Bodies, social roles and mutual observation games are in constant shifting.

Alexandre Rosenzwey

Par l’intermédiaire de son projet Entre intérêts,  Maëlle Dufour transforme l’espace d’accueil de l’ISELP en centrale de surveillance. Elle invite les visiteurs à prendre place sur son dispositif circulaire et à faire face à un écran d’ordinateur. Juchés à près de deux mètres du sol, ils peuvent observer d’autres personnes, d’autres espaces. Cette position de surveillant représente un avantage aussi ludique que voyeur et questionne notre rapport à l’image de soi.

Antenne d’une exposition individuelle éponyme présentée aux Brasseurs, l’installation présentée à l’ISELP occupe deux territoires. En immisçant un lien de surveillance entre Bruxelles et Liège, elle interroge les liens qui sont susceptibles d’unir ou de désunir deux territoires belges, et bouscule le rapport de force entre la capitale et la région.

Mélanie Rainville, curatrice de l’Iselp